jeudi 23 mars 2017

La fille d'avant de JP Delaney

Résumé

C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.


Mon avis - 7/10

La fille d’avant est un roman prenant et hors normes.

J’avais été intrigué par le patronyme de l’auteur avant tout, mais par la suite, je n’ai pas été déçu par la lecture de ce récit.

On découvre une histoire sombre et tortueuse qui ne cesse de gagner en intensité et en complexité avec le défilement des pages. J’avoue avoir été mené en bateau pendant une grande partie de ma lecture, j’avais cru comprendre, sentir les sous-entendus, les non-dits de l’auteur et trouver la bonne piste. Mais non, j’ai été bernée jusqu’à la dernière page, jusqu’au dernier souffle d’Emma.
Au final la force de ce thriller plus que son intrigue ce sont ses personnages. Ces êtes si originaux qu’on ne s’attend plus à les croire ou à les comprendre, qu’on suit avec une certaine raideur, une sorte d’attente « du pire ». Oui, on attend qu’il fasse quelque chose d’affreux. Et c’est ça, la tension qu’ils créent entre eux et qu’on ressent, on étouffe au milieu de leur histoire, au milieu de cet océan de dissimulation. On n’arrive plus à démêler le vrai du faux, le passé du présent. C’est un des atouts de l’auteur, réussir à nous perdre entre Emma et Jane, deux personnages si différents, qui ne font que partager une maison à des moments différents.
C’est un récit miroir, un récit où l’on se perd dans le reflet de l’une et de l’autre, espérant suivre mais n’étant que traîner par l’auteur, nous nous perdons un peu plus à chaque page. Saisissant les fausses pistes, s’accrochant aux maigres indices, étouffant face à tant de mystère, presque claustrophobe face à cette maison, à ces souvenirs… Nous nous perdons.

Est-ce que j’ai adoré les personnages? Non pas vraiment. Ils sont quelques fois un peu trop tranchés pour nous paraître réaliste. Un peu trop caricaturaux finalement. Etait-ce le but de l’auteur pour nous permettre de nous perdre entre les époques encore une fois ? Je ne sais pas, mais je sais que quelques semaines après la lecture de ce roman, je n’ai pas de souvenirs précis d’eux, je n’ai pas envie de m’en rappeler. Ce sont des ombres que j’ai laissé derrière moi mais qui pourtant était des pièces très abruptes d’un puzzle complexe. Ils étaient l’intrigue, ils étaient le carburant de ce roman. Alors même si je n’en ai pas un souvenir impérissable, j’ai quelques scènes qui me reviennent, comme des rouages qui m’ont permis de comprendre qui avait fait quoi.


En bref, un thriller psychologique haletant, qui nous fait tourner les pages aussi vite qu’il retourne notre cerveau. Il réussit à nous perdre entre deux époques, entre deux femmes si peu semblable et pourtant si correspondante. L’auteur s’amuse à nous perdre entre deux époques dans une maison bien énigmatique qui rassemble des personnages abruptes et complexes. Je n’ai pas eu un coup de cœur pour ce roman et je pense que je finirai bien assez tôt par l’oublier mais je garderai le souvenir d’un lourd nuage de mystère enveloppant une maison si belle…  

Je remercie les éditions Mazarine ainsi que Net Galley France pour ce partenariat.

Throwback Thursday Livresque #1 : un pavé de plus de 500 pages

Ayant toujours des journées un peu trop longue pour être vraiment présente sur le blog, j'ai farfouillé sur le réseau pour trouver des nouveaux rendez vous à vous proposer.
Et depuis quelques semaines, je vois passer une challenge initié par BettieRose et ses jolis volatiles ! Alors le voici, présenté par un de ses flamands roses émissaires, qui me transmet la présentation de sa maîtresse :

Voici le Throwback Thursday Livresque !

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine je fixerai un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !


Image de BettieRoseBooks


Cette semaine, le thème est :

Jeudi 23 mars : Un pavé de plus de 500 pages



Mon choix :
 


Chroniques lunaires, tome 4 : Winter de Marissa Meyer


Un joli pavé de 987 pages qui m'attend dans ma PAL depuis un petit moment. Ce n'est pas faute d'avoir envie de découvrir la suite et fin des aventures de Cinder, Scarlet, Loup, Cress et Thorne. Du tout ! C'est plutôt la faute de la taille de ce mastodonte. Il est inimaginable de le trimbaler dans le train pour aller bosser et le soir, j'aime bien lire sur ma liseuse... Il me faudra donc un weekend posé dans mon canapé pour attaquer le point final de cette saga dont je suis folle amoureuse ! 

(Je ne vous indique pas le résumé ici, parce que je ne souhaite pas vous spoil une si belle saga ;) ) 

Rendez vous la semaine prochaine pour le prochain TTL - Jeudi 30 mars - dont le thème sera "La plus belle couverture" !

lundi 20 mars 2017

C'est lundi ! Que lisez-vous ? #7

Petit retour du C'est lundi ! Que lisez vous ?, pour continuer à faire vivre le blog !

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Les participants sont répertoriés chez Galleane.

On répond chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


La semaine dernière j'ai lu:

  

J'ai donc vogué entre un coup de coeur pour Marquer les ombres et une grosse déception pour Chasing Red ! Ces deux chroniques arrivent d'ailleurs bientôt !

En ce moment je lis :


Du YA Fantasy qui me comble de bonheur et me fait maudire d'avoir si peu de temps pour l'avancer ! 

Puis je lirai :


 ou

On se tourne plus vers le contemporain pour la semaine prochaine. Je voudrais varier pour ne pas me faire une overdose de YA. Donc soit un roman policier plein de fraicheur dont je n'ai entendu que du bien ou un roman contemporain un peu sombre dont j'adore l'auteure qui est assez méconnue... Ah Camille de Peretti, Nous sommes cruels a été un roman qui m'a poursuivi longtemps...

Et vous, que lisez vous ?! 


Je vous souhaite une belle semaine de lectures !

mardi 14 mars 2017

Ragdoll de Daniel Cole

Résumé 

Un corps. Six victimes. Aucun fil rouge. Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi… Pour une fois, fiez-vous aux apparences : déjà vendu dans 34 pays, Ragdoll est LE thriller de l’année ! « À vous couper le souffle. Si vous avez aimé “Seven”, vous adorerez ! » M.J. Arlidge, auteur du best-seller Am Stram Gram La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L’inspecteur Fawkes, qui vient juste d’être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l’enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner. Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?


Mon avis (Coup de coeur) 

Ragdoll… Quel nom énigmatique, non ?

J’avoue que si ce n’était pour la couverture, j’aurais repéré ce roman pour son titre. Et croyez-moi, il mérite d’être repéré et d’être partagé parce que ce roman est une pépite et il est, pour moi, un coup de cœur !
Je suis très exigeante en manière de thriller, j’avais même établi une liste de critères pour expliquer pourquoi certains étaient bons et d’autres non. Ici, Ragdoll ne fait pas un sans-faute, mais il n’en passe pas loin.

En effet, ce thriller présente une intrigue à vous couper le souffle. Vous trouvez un assemblage de divers cadavre monté en une marionnette macabre qui pointe l’appartement d’un inspecteur déchu surnommé « Wolf ». Et quelques jours plus tard, vous recevez une lettre indiquant la liste des prochains meurtres, des prochaines victimes. N’est-ce pas excitant ?!

Dans ce thriller, il y a trois choses qui ont fait de lui un coup de cœur pour moi.
D’abord l’atmosphère très sombre que dégage l’histoire, les morceaux de cadavres à identifier, la liste prédéfinie, c’est tellement morbide. Une atmosphère oppressante. Du début à la fin j’ai été anxieuse, sur les nerfs, je ne comprenais pas comment ce tueur pouvait réussir des meurtres aussi complexe. Parce que franchement, et c’est surement le 2eme point qui a rendu ce roman exceptionnel : Le tueur est vraiment très bon. Je n’ai jamais vu autant de meurtre impossible effectué en un seul roman. Des meurtres aussi bien planifié, aussi bien réfléchie et même je dirais aussi bien manipulé. A ce niveau là, c'est presque à considérer comme de l'art. C’était juste dingue et en même temps ça m’a donné la chair de poule, parce que finalement un tel esprit pourrait bien exister dans notre immeuble, à côté de chez nous…
Le troisième point c’est le côté page turner, ce roman est très fluide. Il n’y a rien à dire là-dessus, les dialogues sont percutants, les descriptions sont suffisante, glauque, mais pas trop longue, aucun moment n’est inutile, aucun moment n’est empreint d’ennui. Lorsque vous le commencez, vous n’avez qu’une envie c’est le finir d’une traite. On court après le temps avec Wolf, en espérant que chaque victime pourra être empêché, on a presque l’impression que poser ce livre, c’est condamné la prochaine, alors on s’accroche !

J’ai lu plusieurs fois, que certains lecteurs avaient été déçus par la fin. Ce ne fût pas mon cas. Peut-être aurait-elle pu être plus complexe, ou plus brutale, mais pour moi c’était la fin dont ce roman avait besoin, un point qui n’est pas vraiment final.


En bref, c’est pour moi un coup de cœur, l’intrigue est géniale, le tueur est un esprit machiavélique et tellement adroit. En plus l’atmosphère glauque, morbide et oppressante et omniprésente durant tout le récit. Vous êtes sur les nerfs du début à la fin et vraiment : Vous allez adorer ça ! 

Je remercie La Bête Noire et Net Galley France pour ce partenariat. 

lundi 13 mars 2017

C'est lundi ! Que lisez-vous ? #6

Petit retour du C'est lundi ! Que lisez vous ?, pour continuer à faire vivre le blog !

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Les participants sont répertoriés chez Galleane.

On répond chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?



La semaine dernière j'ai lu:

 

J'ai donc vogué entre un thriller glaçant mais prévisible et un roman jeunesse sympa et original !

En ce moment je lis :


Du YA Science-fiction/Fantasy vraiment top ! Je ne comprend pas le nombre de mauvaises critiques que peu avoir ce roman... Je suis quasi sure que ce sera un coup de coeur !

Puis je lirai :


 ou 

Un peu de YA pour continuer cette belle lancée, avec la suite d'Une braise sous la Cendre que j'avais adooooré ou un contemporain policier qui semble être à mourir de rire ! A voir ! 

Et vous, que lisez vous ?! 
Je vous souhaite une belle semaine de lectures !